En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Nouveau divorce par consentement mutuel

Présenté comme un progrès législatif motif pris de ce qu'il serait plus rapide en faisant l'économie du Juge le divorce par consentement mutuel devient plus coûteux,  pas plus rapide et moins sécurisé.

​Il  nécessite, en effet, désormais,  deux avocats obligatoires (au lieu d'un seul avant la réforme), des rencontres  laborieuses avec le contradicteur et clients aux fins d'aboutir à la rédaction de contrats à l'américaine très volumineux afin de pallier l'absence du Juge et de dégager  la responsabilité des Avocats.

Pour le cas où les échanges entre avocats et clients n'aboutiraient pas, le client devra payer des honroaires pour un divorce qu'il n'aura pas obtenu alors que s'il était passsé par la voie judiciaire, il serait, en tout état de cause, divorcé même si cela lui aurait pris du temps.

​En conclusion: autant resté sur un divorce contrôlé par le Juge.
     
 

Barreaux d'appartenance

Inscrite au barreau de Paris
Possibilité de postuler sur TGI
de Nanterre, Bobigny et Créteil
et  cours d'appel de Paris et Versailles